Père et fils, ils sont HPI - Ça commence aujourd'hui

  • Ajoutée Il y a 8 jours

    Ça commence aujourd'hui

    Retrouvez les intégrales de l’émission sur FranceTV : www.france.tv/france-2/ca-com...

    On les appelle les HPI, les Hauts Potentiels Intellectuels, les surdoués, les précoces ou les zèbres. Avec leur QI à plus de 130, leur hypersensibilité et leur extra-lucidité sur le monde, ils nous fascinent. Nous allons tenter de comprendre leur monde et de le démystifier.

    « HPI : un univers méconnu et surprenant ! » diffusée le 14/09/2021 à 13h50 sur France 2.

    Tous les jours, Faustine Bollaert accueille sur le plateau de « Ça commence aujourd'hui » des hommes et des femmes qui évoquent des événements marquants de leur existence.

    Retrouvez l'émission sur les réseaux sociaux :
    Facebook : bit.ly/FbCCA
    Twitter : CaCommenceAu
    Instagram : cacommenceauj
    TikTok : www.tiktok.com/@cacommenceauj

Séverine Guy
Séverine Guy

J'ai moi aussi découvert mon haut potentiel en même temps que celui de mon fils. C'est en fait un grande chance pour pouvoir accompagner nos enfants au plus près de leurs réels besoins.

Il y a 2 jours
Sara Ramtani
Sara Ramtani

Maman et moi sommes HP Mais faut bien comprendre HPi n'a rien à voir avec les math ou je ne sais pas rien a avoiiiiiiir avec tous ça, ceux la on les appelle dès génies et les HP sont différents

Il y a 3 jours
Laetitia FORTE
Laetitia FORTE

Je viens d'être validée HPI même si je le savais déjà depuis longtemps, c'est épuisant, des conseils pour vivre plus sereinement svp ?

Il y a 4 jours
Shékina
Shékina

Moi le seul conseil que je peux te donner c’est de le demander à Dieu. Tu vas peut-être croire que je me moque de toi mais non, je suis également précoce et c’est grâce à Lui et à Sa paix que mon cerveau trouve le temps de se reposer même s’il est tout le temps sollicité et que je pense très souvent à plusieurs choses en même temps :)

Il y a 4 jours
Lea Furstoss
Lea Furstoss

J'ai était diagnostiquée 2 fois HPI dans mon enfance , ce fut difficile à accepté mais aussi un soulagement de pouvoir enfin posé une explication sur toutes ces différences, ces crises parfois incompréhensibles et ce mal être que je ressentais ... je me souviens de chose que je ne supportais pas : certaines paires de chaussettes que j'arrachais de mes pieds, la capuche de mon sweat plié à l'intérieur de mon manteau , ou encore les manches qui remontaient quand j'enfilais un pull ... Ces toutes petites chose qui pouvait me mettre dans tout mes états... je me souviens aussi des longues discutions philosophique avec mes professeurs de primaire ou de mes projets d'adulte alors que je n'avais que 6 ans ... toutes ces petites choses qui m'ont rendu unique mais qui m'ont aussi beaucoup fait souffrir ... j'avais des besoins particulier et beaucoup n'était pas comblé ... en devenant jeune adulte j'ai appris un prendre beaucoup de recul sur certaines choses et j'ai fait de cet différence et de ce potentiel une force , une qualité ... je me suis beaucoup rapproché de ma maman avec qui nous rigolons des anecdotes et des folies que j'ai pu faire étant enfant ... encore aujourd'hui je ne suis âgée que de 20 ans et on continue à m'en donne plus avec comme unique raison mon "esprit" ! Cela ne me dérange plus j'ai réussi a intégré la vie active et à réaliser mes projet ! Je suis autonome et enfin heureuse je peux enfin dire que je vis ... il m'aura fallut attendre 18 années pour naître une seconde fois en étant cette fois ci maître de mon esprit et de tout son potentiel !

Il y a 5 jours
bien vu
bien vu

8:42 🤝 Ils sont très intéressants !

Il y a 5 jours
Lucie Louve
Lucie Louve

C'est fou, autour de moi il y a 5 personnes HPI, des amis proches et mon frère est HPI. Je vois de plus en plus de témoignages sur la toile. J'ai l'impression qu'il y en a de plus en plus.

Il y a 5 jours
A P
A P

C'est surtout qu'on en parle de plus en plus contrairement à il y a encore quelques années ...

Il y a 11 heures
ségolène Db
ségolène Db

Bonjour, quel est le titre du livre svp?

Il y a 5 jours
Green
Green

Je suis la seule à trouver qu'il y a beaucoup de prétention? Parce que dire qu'un HP a les neurones qui vont plus vite que d'autres donc qu'ils seraient plus intelligent c'est faux parce que le test QI ne calcule que certaines intelligences et celle étudiés en cours or il y a une multitude d'autres intelligences et c'est bête de les négliger

Il y a 6 jours
Modary
Modary

Le test du QI est un DES tests effectué pour détecter si une personne est HPI ou non. Le test de QI est vraiment à titre informatif, il n'y a pas que ça et quand on parle de neurone qui vont trop vite ça veut pas dire qu'il résout des problèmes rapidement ça veut seulement dire que le cerveau ne sait pas se poser sur un sujet en précis. Grossièrement il peut passer de "8+8" à "la forme du 8 ressemble à des lunettes" en passant par "qui est-ce qui a crée les lunettes" à "pourquoi on voit mal", "de quoi est composé l'oeil", etc etc sans jamais passer par le résultat 16. Donc non, il n'y a aucune prétention derrière la phrase un cerveau qui va trop vite, c'est juste qui va trop vite

Il y a 6 jours
Wan Wel
Wan Wel

Aujourd'hui tout le monde est HP. Le monde reste néanmoins pourri. Il faut vraiment que ce nombre important de HP se mobilise afin de le sauver.

Il y a 6 jours
Wan Wel
Wan Wel

@sarvturne tout à fait d'accord avec vous, mon problème aujourd'hui c'est le diagnostic. Les gens se sentent de plus en plus HP et supérieurs à cause des vidéos qui circulent sur le sujet. J'ai enseigné des années à l'université et des êtres humains qui m'ont marqué par leur intelligence et leurs réflexions sont rares. Donc les HP pour moi sont rares, mais aujourd'hui les gens se revendiquent HP beaucoup et bêtement et ça m'énerve...surtout quand on est prof, imaginez tous les parents qui viennent vous voir convaincus que leurs gamins sont HP, alors qu'ils sont juste pas top...bref, moi j'ai toujours travaillé avec des adultes donc bon courage à eux!

Il y a 21 heure
sarvturne
sarvturne

Le problème avec le diagnostic des hp c'est qu'il peut être dangereux dans la mesure où l'individu n'est pas encore apte à accepter sa différence sagement. Ça peut devenir un complexe, une souffrance (comme l'explique de nombreux commentaire : mauvais environnement etc.) ou encore encore un complexe de supériorité qui ne rendrait pas service à la population. On pourrait tomber dans une nouvelle forme d'aristocratie ou gouvernement basé sur l'élitisme qui laisserait pour compte les neurotypiques, ce qui ne changerait pas grand chose au mouvement politique et social mondial actuel, si je peux me permettre.

Il y a jour
Tobi Uchiwa
Tobi Uchiwa

*- Saw 1 les perforeuses et les fusils.* *- Oui c’est vrai je suis malade.* *- (Sigg : y’as trop de clés).* *- Malade du mal qui est en train de me ronger, malade de ce qui se moque de la souffrance d’autrui…* *-Je suis malade de tout (tranche la gorge de son coéquipier, Tapp) !*

Il y a 7 jours
T MaryJane
T MaryJane

Ici on parle des Surdoués a problèmes et on en tire la conclusion qu etre surdoué apporte des problèmes alors que cest juste les surdoués a problemes quon enferme dans le fait que leurs problemes viendraient de leur surdouance. Il ny a pas plus ralentisseur pour un gamin intelligent que detre cantonné au rôle de "Surdoué". Il serait temps chers HPI dinterroger votre syndrome de limposteur et daller au bout de cette reflexion cest a dire, comprendre qu en effet la societe projette sur vous une image et quelle tente de vous enfermer dedans mais que ces narrations ne sont qu une interpretation du reel. Ce serait dailleurs bien plus interessant de se demander si pour une part de leur mal etre il ne viendrait pas de ces injonctions sociétales et familiales a representer larchetype du surdoué (souvent dailleurs pour nourrir des manques de reconnaissance vecus par les parents)au lieu d'être tout simplement au monde dans leur complexité

Il y a 7 jours
Océanne Nry
Océanne Nry

Comme dit le commentaire plus bas ça aurait était bien d’inviter un hpi qui na pas était aussi bien entouré. Ça pourrait aider beaucoup de personne c’est bien dommage. Invitez moi la prochaine fois.

Il y a 7 jours
Amelie Tempier
Amelie Tempier

J'ai chercher sur youtube pour savoir si il l'on fait

Il y a 7 jours
Débo Larousse
Débo Larousse

Le tableau clinique est très proche de celui des TSA…

Il y a 7 jours
Lucie Louve
Lucie Louve

Ce que dit Milena est juste

Il y a 5 jours
Miléna
Miléna

Parce que la plupart des personnes HP qui consultent ont des troubles, comme le TSA, mais les caractéristiques comme l'hypersensibilité sensorielle et émotionnelle ne sont en réalité pas des caractéristiques des HP, cela se retrouve dans certains troubles comme le TSA. J'ai des neveux HP et ils ne sont pas du tout hypersensibles au niveau sensoriel. Ainsi ce qu'a dit le psy, c'est beaucoup de bêtises. Pour ma part j'ai été diagnostiquée HP quand j étais enfant, puis par la suite autiste asperger. Quand j étais enfant, les psys avaient tout mis sur mon Haut Potentiel , concernant mes difficultés mais en réalité cela relève plus de mon autisme. J'aurais aimé qu'on se penche sur la question de l'autisme tout de suite plutôt que de tout mettre sur le dos du HP.

Il y a 6 jours
Green
Green

On est bien d'accord

Il y a 6 jours
Débo Larousse
Débo Larousse

@lulu cherguia on est d’accord et j’ai été bien maladroite si j’ai laissé entendre que les symptômes étaient des critères diagnostiques ! Belle soirée également 🙃

Il y a 7 jours
lulu cherguia
lulu cherguia

@Débo Larousse c’est des symptomes très très commun a de très nombreuses troubles, dysfonctionnement et pathologies, il ne doivent pas être utiliser comme critères de diagnostic unique. Bonne soirée!

Il y a 7 jours
Yolande Eyraud
Yolande Eyraud

Je viens de regarder l’émission, ce début d’après-midi, très instructif…

Il y a 7 jours
Emilie Launay
Emilie Launay

Ça aurait pu être intéressant d'avoir une personne HPI/HPE qui n'a pas vécu dans une famille "saine", ou qui n'a pas eu un environnement de développement stable. On est facilement enclin à avoir des comportements addictifs, des états dépressifs, et encore plus quand on est dévalorisés et discrédité par son entourage. Il y a beaucoup de HP qui, par destruction d'estime de soi et une mauvaise adaptation du système scolaire, finissent par être les "cancres", à vivre dans l'autosabotage, ce qui amène les parents à ne pas prendre au sérieux un diagnostique ou à remettre en doute l'intégrité de leurs enfants. C'est une neuroatypie qui peut être merveilleuse en terme de richesse de vie, mais qui peut aussi être un enfer si on lui fait du mal. Il est aussi important de rajouter que c'est plus difficilement détectable chez les femmes (comme d'autres neuroatypie) car cela se manifeste souvent de façon différente, avec une plus grande capacité d'adaptation et de "caméléon". En tout cas, merci d'en parler.

Il y a 7 jours
Emilie Launay
Emilie Launay

@ratatosk ydrig Nous avons une histoire avec plusieurs similitudes, merci pour ton partage. Pour ma part j'ai réussi à surmonter l'état dépressif en changeant de pays, avec une mentalité plus altruiste et bienveillante, j'ai pu refaire ma vie à mon image, entouré de personnes qui acceptent, comprennent. J'ai coupé contact avec ma famille également, pour me reconstruire loin de l'image qu'on a voulu me coller à la peau. Je travaille chaque jour à construire cette vie sur mesure, et à construire cette identité si vaste mais aussi flou. Ta perception des choses et ta résilience seront tes outils pour constamment sortir de la zone qui t'ai inconfortable, c'est un beau cadeau malgré le lot de difficulté. Et je voulais également remercier toutes les autres personnes qui ont commenté, vos partages me touchent.

Il y a 4 jours
Fairy Wonder
Fairy Wonder

@ratatosk ydrig félicitations pr ce récit lourd.. et cette résilience 😊💪 Il faut y croire, croire en soi en l amour qui vit au fond de nous

Il y a 4 jours
MaryDreamy
MaryDreamy

Tout à fait d'accord aussi

Il y a 7 jours
ratatosk ydrig
ratatosk ydrig

peut-être parce que c'est trop compliqué de sortir de l'anonymat quand on vient d'une famille au climat malsain. En ce qui me concerne je vis en cachant ce caractère zèbre et préfère imiter une vie normale tel un imposteur. J'ai vécu dans un enfer tout en étant étonnamment assez "fort" pour le surmonter malgré ma forte sensibilité et vulnérabilité. Mon père battait ma mère et ses enfants, lui avec ses problèmes d'alcool/tabac et ses traumatismes venant de la guerre (boat people, guerre du vietnam,..). Et c'était ce type d'homme qu'on appelle pervers narcissique, un vrai vampire émotionnel qui prend plaisir à rabaisser pour se sentir bien, mais connu pour être sympathique et jovial en public. Ma mère était aussi bonne à jouer la femme sociable en public mais elle était hystérique et castratrice à ses moments contre ses enfants, toujours à faire des excuses à son mari mais reprocher moult choses à ses enfants. Face à des parents inaptes à éduquer et apporter amour à ses enfants, j'ai très vite appris à endurer, fabriquer un mental résistant, m'échapper dans l'imaginaire, m'auto-discipliner, résister aux pensées suicidaires et ne pas en parler aux gens extérieurs ou services sociaux pour protéger ma fratrie, faire semblant d'aller bien en public, comprendre que les adultes sont faillibles, parfois faux et pas toujours responsables (on ne peut pas compter sur eux pour tout), et faire avec. J'ai pourtant grandi en "respectant" ce couple par empathie pour ce que je ne pouvais pas faire seul, me nourrir, me loger, ils ont fait ce qu'ils ont pu avec leurs failles humaines, mais pour moi ce sont mes géniteurs, je n'ai pas de parents, je suis mon propre père et je protège mon enfant intérieur depuis mon personnage social. J'ai surmonté aussi les brimades à l'école, violence physique ou racisme (profs, élèves), les échecs amoureux, la solitude affective, mais j'ai toujours su sauver la face malgré les passages de déprime intense. Même en étant profondément morose, dépressif en permanence, j'arrivais à m'en sortir au niveau notes scolaires, études et travail pro. Je vis avec un état dépressif continu qui me sabote, m'empêche de vivre mieux tout en étant assez résilient pour le supporter sans vouloir mourir. Je n'ai jamais compris comment j'ai pu traverser la vie en étant aussi meurtri dans mon coeur, avoir autant aucun désir de vivre, incapable d'accomplir de vrais désirs, vivre en parallèle de ce monde qui me désole depuis toujours, mais en même temps avoir la "chance", les ressources innées/acquises intellectuelles et mentales pour endurer, résister, rejeter le désir de mort et surmonter mes faiblesses (sans les effacer) qui me plombent, pour continuer ma vie de façade. Vivre ou mourir, rien ne fait vraiment envie, autant faire semblant et protéger les siens.

Il y a 7 jours
lulu cherguia
lulu cherguia

Je tenais à répondre à ton commentaire car je pense que la raison est assez simple. Ils ne sont pas diagnostiqués. Quand on vois les préjugés, dans tout milieux confondus, sur la santé mentale, les troubles et autres pathologies, il semble assez courants que tout simplement, les personnes atteintes de ce trouble ne penserons jamais pouvoirs en être atteint. Pareil pour les petites filles, c’est mon cas ici, tu es turbulente, pas attentive, bizarre, mise à l’écart, tu rajoute des profs mal attentionné pas avertis, puis au collège c’est grande geule, intellos, chiante, obsessionnelle, puis dans la vie d’adulte tu pense à la dépression, à l’anxiété, les relations toxiques, alors tu soigne tout, absolument tout, mais tu pense pas à ça. Tout simplement parce que tu ne sait pas ce que c’est. Pour ma part j’ai découvert en travaillant avec un enfant autiste asperger, ça à être littéralement une révélation, j’ai grandi en campagne, avec des parents bienveillants mais pas avertis, et qui n’avait pas les moyens de me faire suivre corrrectement. Tu rajoute un parcours scolaire teintés de méchanceté de la part des professeurs, j’ai rien lâché, et c’est en arrivant dans le sup que j’ai capté. On renvoie parfois une image de je sais tout, imbus, hautain, et au lieu de se dire, atteint mais une gamine de 12 ans qui fait un exposer en anglais sur la situation de l’Afghanistan c’est pas commun, il faudrai peut être que j’en parle au parent? Non, il te dise au réunion parents profs que tu cherche à faire l’interessante, que tu es insolente. Nous ne vivons pas dans un monde où les enfants des catégories les moins favorisés peuvent être diagnostiqués, soignés et encadrés correctement pour devenir des adultes construits. Désolé pour les fautes

Il y a 7 jours
Don Balladurio
Don Balladurio

J'ai failli renverser mon café! J'ai cru lire: Père et fils, ils ont HPV : )

Il y a 7 jours
Crackbonnet
Crackbonnet

@Jem C'est le papillomavirus humain

Il y a 7 jours
Jem
Jem

C'est quoi HPV stp ?

Il y a 7 jours
Matilde bartolemo
Matilde bartolemo

th669 #vur.fyi

Il y a 7 jours
Don Bunzel
Don Bunzel

Il connais pas le chiffre 30 ? Normal , 30 n'es pas un chiffre mais un nombre !! HPI ?

Il y a 7 jours
Ninon
Ninon

olala le relou

Il y a 6 jours
Débo Larousse
Débo Larousse

@Don Bunzel (je passe sur les autres problèmes d’accord, qui j’en suis bien consciente ne reflètent pas tes compétences ni intellectuelles, ni émotionnelles ni sociales ou autre, mais comme les erreurs des autres ont l’air de te déranger au plus haut point, je te recommande juste une petite introspection)

Il y a 7 jours
Débo Larousse
Débo Larousse

@Don Bunzel attention tu as écrit « sa fais » alors que tu envoyais de l’agressivité à une personne qui a confondu chiffe et nombre.

Il y a 7 jours
Don Bunzel
Don Bunzel

@Angele Du13 c'est comme dire que B est un mot.. Non "B" est une lettre.. Bébé est un mot de 4 lettres.. Même chose pour chiffre/nombre.. Dans l'alphabet française (pas toute) ya 26 lettres, et nos chiffres sont aux nombre de 10 ( 0 à 9).. Tu mélanges les lettres, sa fais des mots. Tu mélanges les chiffres, sa fais des nombres

Il y a 7 jours
Don Bunzel
Don Bunzel

@Angele Du13 bien sur que non... 13 étant un nombre à 2 chiffres .. 13 n'es pas un chiffre mais un nombre !

Il y a 7 jours

Prochain

ARTISTE INVISIBLE - OVNI#01 - Mathieu Sommet

10:38

Des nouvelles de nos invités ! - Ça commence aujourd'hui

1:06:33

ARTISTE INVISIBLE - OVNI#01 - Mathieu Sommet

10:38